Saison cyclonique 2017 - 2018

Une saison active du côté de la Nouvelle-Calédonie

 

Liste des phénomènes :

Nom du phénomèneStade maximal de développementPériode
FEHI Dépression tropicale modérée Du 25 au 30 janvier
GITA Cyclone tropical très intense Du 7 au 18 février
HOLA Cyclone tropical intense Du 3 au 11 mars
LINDA Dépression tropicale modérée Du 10 au 15 mars
IRIS Dépression tropicale forte Du 21 mars au 11 avril
JOSIE Dépression tropicale modérée Du 30 mars au 4 avril
KENI Cyclone tropical Du 5 au 11 avril

Répartition temporelle :

La saison démarre assez tardivement le 25 janvier (75 % des saisons démarrent avant le 14 janvier), et se concentre principalement à l’ouest du bassin : 5 phénomènes sur 7 ont évolué à l’ouest de Fidji (180°W), et les systèmes ont tous pris naissance à l’ouest du 180°W.

C’est une saison active sur le Pacifique Sud-Ouest : la dépression tropicale modérée FEHI ouvre le bal en Mer de Corail le 25 janvier. Ce sont le cyclone tropical KENI et la dépression tropicale forte IRIS qui clôturent la saison le 11 avril. Le pic d’activité a eu lieu en mars, ce qui est commun pour le bassin. Le mois de mars est de loin le plus actif avec 2 dépressions tropicales LINDA et IRIS qui se sont développées en Mer de Corail et le cyclone HOLA.

La mer de Corail a été particulièrement servie avec 3 dépressions tropicales FEHI, LINDA et IRIS cette saison. Elles ont toutes les 3 pris naissance vers les Iles Salomon ; IRIS restera dans les annales avec une durée de vie de 21 jours, et deux phases d’intensification. Son déplacement lent à l’ouest de la Nouvelle-Calédonie a engendré un épisode de fortes pluies sur la côte Est entre le 24 et le 29 mars.

Pour la zone d’alerte de la Nouvelle-Calédonie, la saison commence le 27 janvier avec la dépression tropicale modérée FEHI, et se termine le 30 mars avec l’éloignement de HOLA vers le sud-est. Donc une saison active pour la zone, avec 2 phénomènes qui ont touché le territoire au stade de cyclone: GITA passe à 100 km environ dans le sud-est de l’Ile des Pins dans la nuit du 16 au 17 février, il est suivi de HOLA le 10 mars qui longe les îles Loyauté à 80 km à l’est : les rafales atteignent 130 km/h. Il provoque de fortes pluies : 200 à 350 mm sur le Sud, 100 à 150 mm sur l'Est et aux Loyauté.

Pour la zone d’alerte de Wallis-et-Futuna, c’est une année calme, seul GITA passe juste au sud de Wallis-et-Futuna au stade de dépression tropicale modérée en provoquant de fortes pluies et de fortes rafales (130 km/h). GITA restera dans les mémoires car il a causé de gros dégâts aux Samoa et aux Tonga.

 

MoisCycloneDépression Tropicale ForteDépression Tropicale Modérée
Novembre - - -
Décembre - - -
Janvier - - 1
Février 1 - -
Mars 1 - 2
Avril 1 - 1

Répartition spatiale :

Cette saison s’est déroulée durant un épisode « La Niña » de l’oscillation australe ENSO. L’activité cyclonique (5 des 7 phénomènes) s’est développée principalement à l’ouest de Fidji (180°W) et les phénomènes ont tous pris naissance dans cette zone. Le déplacement de l’activité vers le Pacifique Ouest est une caractéristique des saisons cycloniques durant les épisodes « La Niña », notamment en ce qui concerne la zone de formation.

À noter que GITA est le seul phénomène qui ait traversé la zone d’avertissement de Wallis-et-Futuna. Il a frôlé les îles à l’état de dépression de mousson (dépression tropicale modérée) en y causant des dégâts matériels et environnementaux.

vignette saison

Répartition en intensité :

Le nombre total de phénomènes est de 7, légèrement inférieur à la moyenne des 40 saisons sur la période 1977-2017 qui est proche de 10. La proportion de cyclones tropicaux par rapport au nombre total de phénomènes tropicaux sur le bassin Pacifique Sud-Ouest est proche de la moyenne des saisons, avec 43 %.

 

ZonePériodeCyclone TropicalDépression Tropicale ForteDépression Tropicale ModéréeTotal
Pacifique sud-ouest   1977/2017 3,9 2,6 3,2 9,8
2017/2018 3 0 4 7
Nouvelle-Calédonie  1977/2017 1,7 0,8 0,9 4,4
2017/2018 2 0 4 6
Wallis-et-Futuna 1977/2017 0,8 0,3 0,7 1,8
2017/2018 0 0 1 1