/!\ Météo-France Nouvelle-Calédonie vous informe qu'en raison de la situation actuelle, certaines informations météo ne peuvent plus être mises à jour sur ce site.

Situation météorologique


Mercredi 5 avril, la Nouvelle-Calédonie est dans une masse d’air chaude, humide et instable propice aux formations orageuses. Des averses orageuses circulent sur l’Est le matin, puis balaient les Loyauté et la côte Ouest l’après-midi. Au passage des cellules orageuses, des averses brèves et intenses se produisent, ainsi que de fortes rafales. Sur le sud-ouest de la Grande Terre en particulier, une cellule arquée provoque sur son passage des rafales approchant les 100 km/h, d’après les mesures des anémomètres.

Bilan des précipitations


Au cours de la journée du 5 avril, les cumuls de précipitations sont inférieurs à 75 mm sur l’ensemble du pays. Si cet épisode pluvio-orageux n’a pas été remarquable par ses quantités totales de précipitations, il l’a été en revanche par ses averses brèves et intenses au passage des cellules orageuses :

C’est sur le nord-ouest de la Grande Terre que les cumuls sont les plus élevés, avec une quantité maximale de 70,6 mm en une journée mesurée à l’aérodrome de Koumac. Une averse particulièrement intense y a eu lieu, provoquant en 1 heure (entre 12h42 et 13h42) un cumul de 60,5 mm correspondant à une durée de retour* de 10 ans.

Sur le sud-ouest de la Grande Terre, des averses localement fortes se sont également produites : sur Nouméa et Boulouparis, il est tombé respectivement 31,0 mm et 30,3 en 30 minutes, ce qui correspond à une durée de retour* proche de 5 ans.

* La durée de retour caractérise le temps statistique moyen séparant deux occurrences d'un événement naturel d'une intensité donnée, en un lieu de mesure donné. Par exemple, dans le cas d'une durée de retour 10 ans, cela signifie que l'événement se produit en moyenne à la fréquence d'une fois tous les 10 ans. Cela ne veut pas dire que cet événement se produira cycliquement tous les 10 ans, mais que statistiquement il a une chance sur dix de se produire chaque année.

 

Bilan du vent


L’après-midi entre 13h00 et 15h00, une cellule orageuse particulièrement active, repérable au radar par un rideau de précipitations en arc, a généré sur le sud-ouest de la Grande Terre les rafales les plus fortes de l’épisode. Elles ont atteint :
• 52,5 kt (97 km/h) à Bouraké à 13h52.
• 40,2 kt (75 km/h) à La Tontouta à 14h17.
• 38,7 kt (72 km/h) à Nouméa à 14h54.
• 36,3 kt (67 km/h) à Nakutakoin (Dumbéa) à 14h41.

 

Bilan de l’activité électrique


En une journée, le réseau Foudre de la Nouvelle-Calédonie a détecté 356 éclairs nuages-sol sur le domaine terrestre, principalement l’après-midi, sur l’ouest de la Grande Terre et sur Lifou.

Pour en savoir plus : le site national de Météo-France

Le site pédagogiqueLe glossaireLes vidéos explicatives
Informez-vous sur :
  • La prévision de temps
  • Le climat passé et futur
  • Les activités de recherche

Découvrez plus de 400 définitions de termes utilisés en météorologie.

Accédez à des videos concernant :

  • Les risques météo
  • La prévision
  • Le climat....
Visiter Visiter Visiter
//