/!\ Météo-France Nouvelle-Calédonie vous informe qu'en raison de la situation actuelle, certaines informations météo ne peuvent plus être mises à jour sur ce site.

L'épisode La Niña qui a débuté en septembre-octobre 2021 s’est maintenu durant l'hiver austral. Ce phénomène s'est combiné à d'autres facteurs climatiques, ce qui a donné une saison fraîche exceptionnelle, que ce soit en termes de température ou bien de pluviométrie. Durant les mois à venir, ces facteurs climatiques persiteront, entraînant sur le territoire une nouvelle saison chaude "chaude et arrosée".

Retour sur l'hiver austral

L'hiver le plus chaud jamais observé depuis 1970

Évolution des températures maximales (en haut) et minimales (en bas) et rapports aux normales de température au cours des saisons fraîches (juin/juillet/août) en Nouvelle-Calédonie entre 1971 et 2022Évolution des températures maximales (en haut) et minimales (en bas) et rapports aux normales de température au cours des hivers (juin/juillet/août) en Nouvelle-Calédonie entre 1971 et 2022.
Période de référence : 1991-2020. Source : Météo-France Nouvelle-Calédonie

Alors qu’on avait déjà atteint des écarts de température de +0,9°C par rapport à la normale en saison chaude (entre novembre et avril 2021-2022), les températures sur la période de juin à août battent tous les records :

  • Température maximale : 25,9°C en moyenne pays sur la période juin/juillet/août ce qui correspond à une anomalie de température maximale de +1,3°C par rapport rapports aux normales de température au cours des saisons fraîches (juin/juillet/août) entre 1971 et 2022.
  • Température minimale : 19,4°C en moyenne pays sur la période juin/juillet/août ce qui correspond à une anomalie de température minimale de +2,6°C par rapport rapports aux normales de température au cours des saisons fraîches (juin/juillet/août) entre 1971 et 2022.

Avec ces valeurs, l'hiver 2022 en Nouvelle-Calédonie est l'hiver le plus chaud jamais observé depuis 1970.

L'hiver le plus arrosé jamais observée depuis 1970

Anomalies des précipitations en saison fraîche en Nouvelle-Calédonie (entre juin et août), de 1971 à 2022Anomalies des précipitations durant les hivers australs en Nouvelle-Calédonie (entre juin et août), de 1971 à 2022
Calcul à partir de 36 stations disposant de données complètes,
Période de référence : 1991-2020 ; Source : Météo-France Nouvelle-Calédonie
* : Années pendant lesquelles La Niña a perduré en saison fraîche, entre juin et août

Sur la période de juin à août 2022, l’excédent de pluies par rapport à la normale a été de 130 %. L'hiver austral 2022 se place au 1er rang des hivers les plus arrosées depuis 1971.

Durant la saison chaude (novembre à avril) les bilans étaient déjà excédentaires : + 53 % , ce qui plaçait la saison chaude 2021-2022 au 5è rang des saisons chaudes les plus arrosées.

Au final, sur l'ensemble de l'épisode La Niña (novembre 2021 à août 2022), l'excédent de pluies sur la Nouvelle-Calédonie est de 70 %.

Cumuls mensuels et écarts à la normale des pluies en Nouvelle-Calédonie au cours de l’épisode La Niña 2021-2022Cumuls mensuels et écarts à la normale des pluies en Nouvelle-Calédonie au cours de l’épisode La Niña 2021-2022
Calcul à partir de 36 stations disposant de données complètes,
Période de référence : 1991-2020 ; Source : Météo-France Nouvelle-Calédonie

Les origines de ces conditions météorologiques exceptionnelles et leurs évolutions pour les mois à venir

L’abondance des pluies et les excès de chaleur observés ces derniers mois peuvent s’expliquer par la combinaison de plusieurs facteurs climatiques :

  • La Niña qui crée un environnement plus humide et plus chaud au voisinage de la Nouvelle-Calédonie ;
  • le changement climatique qui renforce les anomalies chaudes de La Niña sur le Pacifique Sud-Ouest ;
  • une anomalie de température de l’océan Pacifique au voisinage de la Nouvelle-Calédonie qui a atteint au cours du trimestre Juin/Juillet/Août 2022, une valeur record inédite jusqu’à présent ;
  • un environnement atmosphérique exceptionnellement instable observé depuis plusieurs mois au voisinage de la Nouvelle-Calédonie, entraînant des types de temps instable (alizés instables ou temps tropical) sur le territoire.

anomalie T mer

anomalie T merÉvolution de l’anomalie de température de surface de l’océan Pacifique dans la zone -5/-25°S . 140/175°E (rectangle rouge) à l’entrée dans la saison fraîche (mois de mai) entre 1982 et 2022.
Source : OISST V2

Comment vont évoluer ces différents éléments dans les prochains mois ?

  • Concernant La Niña, pour les mois à venir, l’ensemble des modèles internationaux prévoient son renforcement. Cette dernière devrait se maintenir jusqu’en fin d’année au moins et probablement jusqu’à la fin de la prochaine saison chaude 2022-2023, ce qui provoquerait une 3è saison chaude consécutive sous le signe de La Niña.

3 saisons chaudes succesives sous l'influence de La Niña

La succession de 3 saisons chaudes sous l'influence de La Niña est exceptionnelle.
Depuis 1950, cela n'est arrivé que 2 fois : d'abord entre 1973 et 1976, puis entre 1998 et 2001.


  • Les anomalies chaudes de température de l’océan Pacifique sud-ouest devraient également persister jusqu’en janvier 2023.
  • Des pressions atmosphériques anormalement faibles, devraient perdurer jusqu’en janvier 2023 au moins.

Vers une fin d'année anormalement chaude et humide.

D'ordinaire, de septembre à novembre, le ciel calédonien est avare en précipitations. Cette année encore, sous l'influence des conditions océaniques et atmosphériques impulsées par La Niña, il est fort probable que des passages perturbés entrecoupent de pluies les périodes d'alizés secs et monotones que nous connaissons habituellement.

Pour la fin de l'année 2022 et le début de la saison chaude 2022-2023, la tendance privilégiée se caractérise par :

  • Pour les précipitations : un excédent par rapport à la normale d'au moins 50 % ;
  • Pour les températures : un écart supérieur à +1,0°C.
Le niveau de confiance est élevée pour le trimestre septembre-octobre-novembre, avec une probabilité supérieure à 75 %.

 Cumul pluie septembre2021 janvier2023 pttCumuls mensuels des pluies observées (en bleu) et prévues (en vert) en Nouvelle-Calédonie entre septembre 2021 et janvier 2023
Calcul à partir de 36 stations disposant de données complètes,
Période de référence : 1991-2020 ; Source : Météo-France Nouvelle-Calédonie

Pour en savoir plus : le site national de Météo-France

Le site pédagogiqueLe glossaireLes vidéos explicatives
Informez-vous sur :
  • La prévision de temps
  • Le climat passé et futur
  • Les activités de recherche

Découvrez plus de 400 définitions de termes utilisés en météorologie.

Accédez à des videos concernant :

  • Les risques météo
  • La prévision
  • Le climat....
Visiter Visiter Visiter
//