/!\ Météo-France Nouvelle-Calédonie vous informe qu'en raison de la situation actuelle, certaines informations météo ne peuvent plus être mises à jour sur ce site.

Bilan établi avec les données disponibles le 11 février 2022 à 11h.

Toutes les heures sont données en heures locales de Nouvelle-Calédonie.

DOVI 20220210 10hloc
Image satellite Himawari-8 de DOVI,
le jeudi 10 février 2022 à 10h loc.
DOVI 20220210 16hloc
Image satellite Himawari-8 de DOVI,
le jeudi 10 février 2022 à 16h loc.
DOVI 20220210 06h30loc
Image satellite Himawari-8 de DOVI,
le vendredi 11 février 2022 à 06h30 loc.

Formation et évolution du phénomène

Un phénomène soudain qui s’est formé à moins de 150 km du pays

trajectoire DOVI

Le 7 février 2022 à 23 h, une perturbation tropicale se forme à environ 130 km dans le nord-est de Poingam. Assez stationnaire dans un premier temps, cette perturbation se structure et devient une dépression tropicale modérée à partir du mercredi 9 février à 17 h. Elle se trouve alors entre les Loyauté et le Vanuatu. Le pays est placé en préalerte cyclonique dès mercredi midi. Sa trajectoire l’emmène ensuite vers le sud tandis qu’elle s’intensifie. L’alerte 1 est déclenchée le mercredi 9 février à 18 h sur Lifou et Maré et à 22 h sur l’ensemble de la province Sud, Houaïlou, Kouaoua et Canala. L’alerte 2 est déclenchée le mercredi 9 à minuit pour Lifou, Tiga et Maré et à 8 h le jeudi 10 pour l’ensemble de la province Sud, Houaïlou, Kouaoua et Canala.

DOVI passe au plus près de Maré, à 30 km de la côte sud-est de l’île, le jeudi 10 à 13 h. Cependant, ce n’est que quelques heures plus tard, à 17h25, que l’on enregistrera à Maré les vents les plus forts (115 km/h en rafales) alors que DOVI se trouve déjà à 70 km dans le sud-sud-ouest de Maré et que le phénomène s’est intensifié au stade de dépression tropicale forte.

DOVI poursuit sa trajectoire vers le sud-ouest en continuant à se renforcer. Le centre du phénomène passe sur l’Île des Pins le jeudi 10 à 20 h. Il atteint le stade de cyclone tropical à 23 h. Sa pression au centre est alors estimée à 966 hPa. C’est à ce moment que l’on observe les vents les plus forts sur l’Île des Pins où la plus violente rafale de 154 km/h est enregistrée à 22h55 à la station de Moue. Cette rafale est par ailleurs la plus forte enregistrée sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie au cours du passage de DOVI. Il s’agit d’un record de rang 2 à cette station, ouverte depuis 1994 (après les 191 km/h enregistrés le 14 mars 2003 lors du passage d’ERICA).

jeudi10022022 20hloc
Image satellite Himawari-8, réflectivités radar et pression atmosphérique au niveau de la mer du modèle AROME, associées à la dépression tropicale forte DOVI, le jeudi 10 février 2022 à 20 h loc.
Source : Météo-France Nouvelle-Calédonie

Après 23 h, DOVI poursuit sa route vers le sud et s’éloigne du territoire. Le 11 février à 6 h, la phase de sauvegarde est déclenchée pour l’ensemble du pays. Les rafales de vent à Nouméa avoisinent encore les 100 km/h (95 km/h enregistrés à cette heure-là au Faubourg-Blanchot). Les anémomètres de Maré et de l’Île des Pins ont cessé de communiquer leurs données à partir de 4 h du matin. Après 23 h, DOVI poursuit sa route vers le sud et s’éloigne du territoire. Le 11 février à 6 h, la phase de sauvegarde est déclenchée pour l’ensemble du pays. Les rafales de vent à Nouméa avoisinent encore les 100 km/h (95 km/h enregistrés à cette heure-là au Faubourg-Blanchot). Les anémomètres de Maré et de l’Île des Pins ont cessé de communiquer leurs données à partir de 4 h du matin.

Le 11 février à 11 h, DOVI se situe alors à environ 300 km au sud-sud-ouest de Nouméa. Sa pression au centre est estimée à 960 hPa, générant des vents de 150 km/h avec des rafales à 220 km/h près de son centre. Quelques averses circulent encore sur le sud du pays, la côte Ouest et les Loyauté.

vendredi11022022 11hloc
Image satellite Himawari-8, réflectivités radar et pression atmosphérique au niveau de la mer du modèle AROME, associées au cyclone tropical DOVI, le vendredi 11 février 2022 à 11 h loc.
Source : Météo-France Nouvelle-Calédonie

Bilan des précipitations

carte pluie
Cumuls de précipitations du 09/02/2022 à 00h00 au 11/02/2022 à 11h00 loc.
Source : Météo-France Nouvelle-Calédonie.

Une fois de plus au cours de cette saison chaude 2021-2022, des pluies abondantes se sont abattues sur le pays au passage de DOVI, faisant gonfler un peu plus encore un bilan déjà largement excédentaire.

La province Nord, Ouvéa et Lifou ont été relativement épargnés, avec des cumuls totaux n’excédant pas 105 mm entre le 9 février 00h00 et le 11 février 11 h (station Aoupinié).

Les régions les plus touchées sont le sud de la Grande-Terre et de la Chaîne, l’Île des Pins et Maré. Avec 235 mm sur 2 jours et demi, la station de Goro Ancienne Pépinière (station PRNC) est la plus arrosée, suivie de près par les stations Camp des Sapins (station SLN), Yaté Mairie et Dumbéa, enregistrant toutes trois des cumuls supérieurs à 200 mm. A Maré, la pluie a été intense également : au-delà d’un cumul déjà remarquable de 193 mm en 2 jours et demi, on notera qu’il est tombé 142 mm en 4 h, ce qui n’arrive en moyenne qu’une fois tous les 10 ans (durée de retour décennale).

Enfin, on notera que les cumuls totaux mesurés sur ces 2 jours et demi par les stations Magenta (Nouméa), La Tontouta (Païta) et surtout Boulouparis et La Roche (Maré) sont proches des cumuls de pluie mensuels habituellement mesurés à ces stations en février.

StationsCumuls mesurés entre le 09/02 00h00 et le 11/02 11h00 2022Cumul mensuel d’un mois de février habituel (normale 1981-2010)
 Boulouparis  124,3 mm  126 mm
 La Roche (Maré)  193,4 mm  217,8 mm
 La Tontouta (Païta)  113,6 mm  127,8 mm
 Magenta (Nouméa)  106,4 mm  132,6 mm

Bilan des vents

carte vent
Rafales maximales mesurées entre le 10 et le 11 février 2022.

Source : Météo-France Nouvelle-Calédonie.

Étant donné la trajectoire de DOVI, ce sont essentiellement le sud des Îles Loyauté, le sud de la Grande-Terre et l’Île des Pins qui ont connu les vents les plus forts.

Aux Loyauté, la station de La Roche à Maré a enregistré des vents moyens horaires qui sont montés jusqu’à 35 kt (65 km/h) établis, jeudi en fin d’après-midi avec des rafales voisines de 55 kt (100 km/h) entre 16 et 19 h. La rafale la plus forte de secteur nord-ouest a atteint 62 kt (115 km/h) à 17h25. A Lifou et à Ouvéa, le vent a soufflé moins fort, la rafale la plus forte n’ayant pas excédé 40 kt (75 km/h).

C’est à l’Île des Pins que les vents les plus violents ont été observés : ils ont soufflé en moyenne horaire jusqu’à 45 kt (85 km/h) établis dans la nuit du jeudi 10 au vendredi 11, peu après le passage de DOVI sur l’île. La rafale la plus forte a été enregistrée à ce même moment, à 22h52, atteignant 83 kt (154 km/h).

Le sud de la Grande-Terre a connu lui aussi un vent particulièrement soutenu qui s’est établi autour de 40 kt (75 km/h) en première partie de la nuit de jeudi à vendredi, aux stations de Goro Usine (station PRNC), Nouméa, Rivière Blanche et Phare Amédée. Les plus fortes rafales y ont respectivement atteint 70 kt (130 km/h), 59 kt (109 km/h) et 57 kt (105 km/h) pour Rivière Blanche et Phare Amédée. Il a été moins soutenu partout ailleurs sur la Grande-Terre et les rafales de vent n’y ont nulle part ailleurs atteint les 100 km/h.

Bilan de la foudre

impacts au sol 2

Le cyclone tropical DOVI s’est accompagné d’une activité électrique peu intense qui s’est essentiellement produite en mer. La journée du 10 février est la plus foudroyée. D’après le réseau de détection de la foudre de la Nouvelle-Calédonie, DOVI a entraîné 242 impacts de foudre au sol ce jour-là entre 00h00 et 23h59 dont 2 ont touché Maré.

 

Pour en savoir plus : le site national de Météo-France

Le site pédagogiqueLe glossaireLes vidéos explicatives
Informez-vous sur :
  • La prévision de temps
  • Le climat passé et futur
  • Les activités de recherche

Découvrez plus de 400 définitions de termes utilisés en météorologie.

Accédez à des videos concernant :

  • Les risques météo
  • La prévision
  • Le climat....
Visiter Visiter Visiter
//