ENSO

ENSO (El Niño Southern Oscillation) désigne les modifications de la circulation atmosphérique dans le Pacifique équatorial ainsi que les anomalies de température de l'océan qui y sont associées.

On distingue 3 phases :

  • La phase neutre (ni El Niño, ni La Niña) : les alizés soufflent d'est en ouest sur l'océan Pacifique tropical. Ils provoquent une remontée d'eau des profondeurs au centre et à l'est de l'océan Pacifique équatorial, ce qui se matérialise par une langue d'eau froide. Ils entraînent également une accumulation d'eau « chaude » à l'ouest du bassin (fig. 1). 

 

carte Neutre xs

Fig. 1 : circulations et principales caractéristiques climatiques dans le Pacifique en phase neutre pendant l'été austral(adaptée de http://www.bom.gov.au/climate/enso/history/ln-2010-12/three-phases-of-ENSO.shtml). 

  • La phase El Niño : au niveau de l'équateur, les alizés s'affaiblissent si bien que la langue d'eau froide équatoriale laisse place à des eaux de surface plus chaudes que la normale. El Niño se caractérise ainsi par des températures de surface de la mer plus élevées que la normale (écarts supérieurs à +0,5 °C) dans le Pacifique central équatorial (fig. 2). En été, les bouleversements atmosphériques induits par ce réchauffement consistent en un déplacement des fortes précipitations de l'Indonésie vers le centre du Pacifique tropical. On constate notamment une réduction du flux de la MPO, une intensification et une migration vers l'équateur de la ZCIT, ainsi qu'un déplacement vers le nord-est de la ZCPS.

 

carte Nino xs

Fig. 2 : principales manifestations de la phase El Niñodans le Pacifique pendant l'été austral
(adaptée de http://www.bom.gov.au/climate/enso/history/ln-2010-12/three-phases-of-ENSO.shtml).

  • La phase La Niña : le long de l'équateur, les alizés s'intensifient. La remontée d'eau froide sur le bord est de l'océan Pacifique est alors accrue, tandis que des eaux plus chaudes que la normale sont observées à l'ouest du Pacifique. La Niña se caractérise ainsi par des températures de surface de la mer plus basses que la normale (écarts inférieurs à -0,5 °C) dans le Pacifique central équatorial (fig. 3). En été, les bouleversements atmosphériques induits par ce refroidissement consistent en une accentuation des précipitations sur l'Indonésie et un assèchement de l'atmosphère tropical au centre du Pacifique.  On constate notamment un renforcement du flux de la MPO, un affaiblissement et un retrait vers le nord de la ZCIT, ainsi qu'un déplacement vers le sud-ouest de la ZCPS.
 

carte Nina xs

Fig. 3 : principales manifestations de la phase La Niñadans le Pacifique pendant l'été austral
(adaptée de http://www.bom.gov.au/climate/enso/history/ln-2010-12/three-phases-of-ENSO.shtml).

ENSO est la principale source de variabilité interannuelle des précipitations et des températures observées en Nouvelle-Calédonie (Leroy, 2006) et dans le Pacifique.

Pour en savoir plus sur les effets d'ENSO sur le climat calédonien, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les effets d'ENSO sur le climat des îles du Pacifique, visionnez la vidéo explicative ci-dessous (en anglais sous-titré en français) :

L'original de la vidéo est disponible ici.