La direction et la vitesse du vent sont majoritairement imposées par les anticyclones et les dépressions. Mais le vent est également influencé par l’environnement qu’il traverse (le relief, la mer, les forêts) et par des phénomènes météorologiques à petite échelle, comme les orages. C’est ce vent perturbé qui est mesuré par les stations de Météo-France.

Les brises de mer et de terre

La journée, sous l’effet du rayonnement solaire, les terres se réchauffent plus rapidement que l’eau de mer. En se réchauffant, l’air au-dessus de la terre s’élève, créant ainsi une zone de basse pression locale. Un flux d’air plus frais en provenance de la mer s’établit ainsi afin de combler cet appel d’air. L’air chaud qui s’est élevé au-dessus des terres se refroidit en altitude puis se dirige vers la mer et redescend afin de remplacer l’air en surface qui s’est dirigé vers la terre. Ce phénomène est appelé brise de mer.

4 brise mer

Les brises de mer s’établissent habituellement en début d’après-midi.
Et bien évidemment, plus la différence de température entre la terre et la mer est importante, plus les brises de mer sont fortes.

La nuit, avec la mer qui se refroidit plus lentement que la terre, cet effet peut parfois s’inverser, mais de façon plus modérée. On parle alors de brise de terre, qui se manifeste par un flux d’air frais de la terre vers la mer quelques heures après le coucher du soleil. La transition entre brise de mer la journée et brise de terre la nuit est caractérisée par une période de vent calme lorsque les deux milieux atteignent la même température.

4 brise terre

En Nouvelle-Calédonie, ce phénomène est particulièrement marqué en octobre et en novembre, car ces mois sont caractérisés à la fois par une forte amplitude thermique journalière et par une faible couverture nuageuse. À cette période, en sortie de saison fraîche, l'eau de la mer est encore fraîche.
De plus, elles sont généralement plus fortes sur la côte ouest que sur la côte est, car le réchauffement diurne est plus intense sur les vastes plaines de l’ouest.

Ce phénomène de brise va avoir un impact sur la force de l’alizé. En effet, la brise peut tourner lorsqu’elle dure suffisamment longtemps sur une étendue géographique suffisante. Elle est alors affectée par la force de Coriolis qui va la faire tourner vers la gauche dans l’hémisphère sud.

Cela va se traduire de différente manière selon que l’on se trouve sur la côte Est ou bien sur la côte Ouest :

  • Sur la côté Ouest, lorsque la brise de mer se déclenche, elle n’est pas forcement favorable à l’alizé. Mais, avec la rotation de la brise, elle finit par le devenir dans l’après-midi entre 12h et 18h locales.
    C’est durant cette période (entre 15h et 18h) que l’association brise-alizé produit une vitesse de vent maximale.
  • Sur la côte Est, la brise de mer est favorable à l’alizé. Le vent va alors se renforcer pour atteindre son maximum entre 13h et 14h30. Puis, la rotation de la brise va pénaliser l’alizé. L’intensité du vent va diminuer progressivement et au final l’alizé va être repoussé au large par la brise de terre.

L’influence du relief

Le relief a différents effets sur le vent : les vallées vont le canaliser, les caps vont l’accélérer et les massifs vont l’obliger à changer de direction.

Les vallées, les caps

Lorsque le vent s’engouffre dans une vallée, le long d’un cap ou lorsqu’il passe entre deux îles au relief marqué, il entre dans un espace plus réduit. Il est alors accéléré. En sortant de la zone, il reprend sa vitesse.

Ce changement de vitesse correspond à l’effet Venturi.

4 venturi

Les massifs

Lorsque le vent rencontre un relief, une partie des filets d’air va essayer de le contourner et une autre partie est forcée de s’élever.

Cela se traduit par :

  • sur le versant au vent : des mouvements ascendants, avec potentiellement une zone de turbulence à la base du relief si sa pente est supérieure à 40 % ;
  • sur le sommet du relief : une accélération du vent, par effet venturi ;
  • sur le versant sous le vent : un mouvement descendant, avec des mouvements rabattant les courants vers le flan de la montagne. Ces rabattants sont appelés rotor.

4 massif

L'INFO EN + :

  • La turbulence est un mouvement « désordonné » de l’air.
  • Elle peut-être d’origine :
    • mécanique : comme la turbulence de frottement due à l’interaction entre la surface terrestre et le vent, la turbulence orographique due au relief, etc.
    • thermique : comme celle associée aux nuages convectifs.

L’intensité de ces modifications dépend du type de relief. Une montagne isolée aura un effet plus faible qu’une chaîne de montagne, car une plus grande partie du flux contournera l’obstacle.

L’orientation du vent a également un rôle. Si le vent a une direction perpendiculaire au relief et si sa vitesse est supérieure à 20 kt, alors il est possible qu’un système ondulatoire se crée. Ce dernier est matérialisé par des nuages au sommet ainsi que par des nuages lenticulaires au-dessus et à l’aval du relief. Ce phénomène s’appelle « effet de Foehn ».

4 foehn

4 lenticulaire

Nuages lenticulaires - Crédits : Météo-France

Les rafales

Certaines situations météorologiques peuvent engendrer des renforcements brutaux et passagers du vent, pouvant atteindre une vitesse supérieure de 50 % à celle du vent moyen.

On parle :

  • de rafales lorsque la vitesse du vent instantané dépasse de 10 à 15 nœuds le vent moyen ;
  • de fortes rafales lorsque la différence atteint 15 à 25 nœuds ;
  • de violentes rafales lorsqu’elle le dépasse 25 nœuds.

Lors d’une rafale, la direction du vent peut elle aussi varier brusquement, s’écartant parfois de la direction moyenne de plus de 45°.

Les rafales sont d'autant plus vigoureuses que l'air est instable (en cas d’orages par exemple), que le vent moyen est fort ou que l'écoulement de l'air est perturbé par le relief ou les constructions urbaines.

 

 

Pour en savoir plus : le site national de Météo-France

Le site pédagogiqueLe glossaireLes vidéos explicatives
Informez-vous sur :
  • La prévision de temps
  • Le climat passé et futur
  • Les activités de recherche

Découvrez plus de 400 définitions de termes utilisés en météorologie.

Accédez à des videos concernant :

  • Les risques météo
  • La prévision
  • Le climat....
Visiter Visiter Visiter