L’herbe jaunie et les sols craquelés nous rappellent que nous sommes entrés depuis plusieurs semaines dans la période la plus sèche de l’année. Septembre et octobre sont habituellement les mois les plus secs en Nouvelle-Calédonie avec 60 mm de cumul mensuel de précipitations en moyenne (contre environ 220 mm par mois entre janvier et mars). Alors qu’en 2017 les pluies étaient revenues dès la fin octobre pour apporter aux agriculteurs un peu de répit après un hiver exceptionnellement sec, en 2019 les pluies semblent avoir battu en retraite face aux assauts quotidiens d’un temps sec et venteux.

Si les périodes de sécheresse varient en intensité et en durée d'une année à l'autre, comment se positionne l'épisode de sécheresse en 2019 ?

  • Sur la période de juillet à octobre 2019, la Nouvelle-Calédonie et plus particulièrement la Côte Ouest présente un bilan pluviométrique déficitaire, avec des déficits d’intensités remarquables sur le sud-ouest de la Grande-Terre et la pointe Nord. Pour autant, les niveaux records relevés en 2017 ne sont pas atteints.
  • Mais, alors qu’en novembre 2017 l’épisode de sécheresse était en voie d’atténuation avec quelques pluies substantielles en début de mois, la tendance relevée en novembre 2019 est plus alarmante avec la persistance d’un temps chaud, sec et très venteux, particulièrement propice à l’évaporation directe de l’eau du sol et à la transpiration des plantes.


Rentrons plus dans le détail...



Pour en savoir plus

Pour en savoir plus : le site national de Météo-France

Le site pédagogiqueLe glossaireLes vidéos explicatives
Informez-vous sur :
  • La prévision de temps
  • Le climat passé et futur
  • Les activités de recherche

Découvrez plus de 400 définitions de termes utilisés en météorologie.

Accédez à des videos concernant :

  • Les risques météo
  • La prévision
  • Le climat....
Visiter Visiter Visiter