(Article mis à jour le 14/3 suite à correction d'une valeur de pluie)

Entre le 6 et le 9 février, l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie est touché par une dépression tropicale et un épisode de précipitations intenses, localement exceptionnelles dans le sud du pays.

Formation et trajectoire du phénomène

Lundi 6, une dépression se creuse au sud des Îles Salomon. Elle se décale ensuite sud-est vers le nord de la Grande Terre en continuant de se creuser. Les précipitations s’intensifient sensiblement sur le pays au fur et à mesure de son rapprochement. Fortes à partir de mardi, les quantités de pluies deviennent exceptionnelles par endroits sur la commune de Yaté pendant la journée du mercredi 8, alors que la dépression évolue dans le nord-est de la Grande Terre. Le mercredi 8 à 17h, elle est centrée au large de Pouébo avec une pression estimée à 995 hPa.

Dans la nuit du 8 au 9, elle poursuit son intensification en se décalant le long de la côte est. Le jeudi 9 à 10 heures, la dépression se trouve sur l’île des Pins avec une pression de 992 hPa au centre. Elle est accompagnée depuis le début de la journée de fortes rafales sur l’ouest du pays, localement violentes sur l’île des Pins, le sud-ouest et l’extrême sud de la Grande Terre. Une vigilance jaune sur la côte ouest, Lifou et Maré ainsi qu’une vigilance orange sur le sud de la Grande Terre et l’île des Pins sont déclenchées pour vent violent.

Ce n’est qu’à partir de la fin d’après-midi du 9 que le vent faiblit en raison de l’éloignement vers l’est de la dépression tropicale.

analyse09022017 11loc

Image satellite en composition colorée et pression modèle au niveau de la mer (en hPa) du 09/02/2017 à 11h locales.
Source : Météo-France.


Analyse des précipitations

C’est à partir du lundi 6 que les précipitations font leur apparition sur le territoire. D’abord faibles, elles se renforcent sensiblement mardi 7 avec le rapprochement et l’intensification de la dépression dans le nord du pays. Ainsi en 24 h, nos pluviomètres relèvent 90 mm sur la capitale, 91,2 mm à Houaïlou et jusqu’à 179,2 mm à Goro. L’épisode se poursuit mercredi 8 avec de nouvelles pluies intenses sur la côte est, Ouvéa et surtout le sud de la Grande Terre. La commune de Yaté est la plus touchée avec un cumul maximal en 24 h de 278,5 mm à la station de Yaté. Au village de Yaté, une averse donne un cumul de 89,2 mm entre 8h30 et 9h30 ce jour-là. Cette quantité, jugée exceptionnelle, est mesurée en moyenne une fois tous les 10 ans à la station de Yaté.

Sur l’ensemble de l’épisode, les quantités de pluie les plus importantes sont relevées sur Yaté avec des cumuls compris entre 400 et 500 mm environ. Cet épisode intense a causé de nombreuses inondations de routes, de radiers et des écoulements de boue sur la côte est et le sud du pays, rendant la circulation très difficile.

carto pluie corrige p

Cumuls de pluie enregistrés entre le 6 février à 5h locale et le 10 février 2017 à 5h locale.
Source : Météo-France.

Analyse du vent

La nuit du 8 au 9 février, la dépression tropicale poursuit sa route vers le sud-est en longeant la côte est et en se creusant. Le vent jusque-là modéré, s’est fortement renforcé sur le sud et l’ouest du pays au passage de la dépression dans les parages de l’île des Pins. Les rafales atteignent leur maximum dès la matinée du 9 et ne desserreront pas leur étau avant la fin de l’après-midi. Ce jour-là, nos anémomètres mesurent entre 100 et 120 km/h en rafales sur la côte ouest et l’extrême sud du pays.

rafales max ptt

Rafales maximales enregistrées le jeudi 9 février 2017.
Source : Météo-France.

Pour en savoir plus : le site national de Météo-France

Le site pédagogiqueLe glossaireLes vidéos explicatives
Informez-vous sur :
  • La prévision de temps
  • Le climat passé et futur
  • Les activités de recherche

Découvrez plus de 400 définitions de termes utilisés en météorologie.

Accédez à des videos concernant :

  • Les risques météo
  • La prévision
  • Le climat....
Visiter Visiter Visiter