Carte de vigilance météo

Vigilance météorologique

Consultez la carte

Rédigé par Chris Landsea

Ou pour poser la question différemment : est-ce qu'un cyclone avec des vents d'au moins 118 km/h cause la moitié des dégâts causés par un cyclone ayant des vents de 236 km/h ? Non, les dégâts (du moins d'après ce qu'on a pu constater sur les côtes des USA) n'augmentent pas linéairement avec la vitesse du vent. Au contraire, les dommages augmentent de façon exponentielle avec les vents. Un cyclone ayant des vents de 236 km/h (catégorie 4 sur l'échelle Saffir-Simpson) peut produire en moyenne jusqu'à 250 fois plus de dégâts qu'un cyclone de catégorie 1 !

Pielke and Landsea (1998) a analysé les dégâts causés par différentes catégories de tempêtes tropicales et ouragans normalisation par le taux d'inflation, l'augmentation des richesses et les variations de population sur les côtes. Les dégâts dus aux cyclones tropicaux de 1925 à 1995 ont été estimés avec la valeur du dollar en 1995.

Le tableau ci-dessous résume les résultats obtenus :

Intensité Nb de cas Médiane des dommages Dégât Potentiels*
Tempête tropicale ou subtropicale 118 Moins de $1 000 000 0
Cyclone de Catégorie 1 45 $33 000 000 1
Cyclone de Catégorie 2 29 $336 000 000 10
Cyclone de Catégorie 3 40 $1 412 000 000 50
Cyclone de Catégorie 4 10 $8 224 000 000 250
Cyclone de Catégorie 5 2 $5 973 000 000 500

*La colonne "Dégâts Potentiels" donne seulement une valeur de référence, si on assigne aux dégâts causés par un cyclone de catégorie 1 la valeur " 1 ". L'augmentation rapide du coût des dégâts quand on change de catégorie est évident (la valeur entre parenthèses pour la Catégorie 5 n'est peut-être pas représentative des quantités réelles en raison de la faiblesse de l'échantillon disponible [2 cas]).

Autres conclusions intéressantes :

  • Le coût annuel moyen des dégâts aux USA est de $4 900 000 000.
  • Les dégâts les plus importants qu'un ouragan ait provoqués aux Etats-Unis (après normalisation à la population, la richesse et la valeur du dollar actuelles) ne sont plus ceux d'ANDREW mais ceux causés par le Grand Ouragan de Miami en 1925. Si cette tempête s'était produite vers le milieu des années 1990, on estime qu'il aurait provoqué plus de 40 milliards de dollars de dégâts dans le sud de la Floride et 10 milliards de dollars de plus dans la péninsule de la Floride et en Alabama.
  • Les Etats-Unis ont à peu près 1 chance sur 6 de subir des dégâts dont le coût dépasserait 10 milliards de dollars en moyenne suite au passage d'un ouragan.
  • Bien que les ouragans intenses (tempêtes de catégorie 3, 4 et 5) ne représentent que 21% des phénomènes tropicaux qui touchent les côtes américaines, ils provoquent 83% des dégâts.
  • Le coût des dégâts n'a pas augmenté après normalisation par rapport à l'inflation, les richesses et l'évolution de la population sur les côtes. Au contraire, on voit que les dégâts dus aux ouragans étaient relativement faibles pendant les deux premières décades du 20ème siècle, assez élevés dans les années 1920 puis 1940 à 1960, et notablement plus faibles dans les années 1970 et 1980. Ce n'est que dans les années 1990 que les dégâts ont rejoint le haut niveau d'impact des années 1940 à 1960. Ainsi, les ouragans récents ne sont pas sans précédent.

Quelle est la corrélation entre la force des vents et les dommages observés lors du passage d'un cyclone ?

 

---------------------------------------------------------------------------------------------- PUBLICITE ----------------------------------------------------------------------------------------------