Carte de vigilance météo

Niveau de danger météorologique

Consultez la carte
  • Imprimer

Bilan du passage de FREDA

A partir des données collectées entre le mercredi 2 janvier à 00h00 et le jeudi 3 janvier à 08h00 locales, voici le bilan des conséquences météorologiques du passage de la dépression tropicale modérée FREDA.

Vents violents et cumuls de pluies importants

Les vents les plus violents, de direction est-sud-est, ont été observés sur la moitié Sud de la côte ouest de la Grande Terre, ainsi que dans le Grand Sud.
A Nouméa, on a ainsi enregistré des rafales dépassant les 100 km/h dans la nuit de mercredi à jeudi entre 22 heures et 3 heures, le pic d’intensité se situant entre 22 h et 23 h.
A Nessadiou, dans la région de Bourail, notre anémomètre a relevé jusqu’à 111 km/h.
C’est dans le secteur de Goro que les valeurs sont les plus fortes. On a ainsi mesuré des rafales atteignant jusqu’à 153 km/h. Des rafales supérieures à 100 km/h ont même été enregistrées pendant plus de 6 heures dans ce secteur !

 

Nom Rafales maximales observées (en km/h)
NESSADIOU (BOURAIL) 112
KONE 70
KOUMAC 62
NOUMEA 105
POINGAM (POUM) 99
POINDIMIE 76
GORO* (ANCIENNE PEPINIERE) 154
RIVIERE BLANCHE 108
LIFOU 91
MARE 106
OUVEA 90
Vents observés entre le 01/01/2013 à 00h00 et le 03/01/2013 à 09h00 (données en cours de validation).
* Mesures issues des stations de VALE NC

Quant aux cumuls de pluies les plus importants, c’est sans surprise qu’on les retrouve sur la côte est et dans le Grand Sud. A l’avant de la dépression, l’arrivée d’un air chaud et humide sur le versant est de la chaîne a généré des précipitations particulièrement importantes l’après midi du mercredi 2 janvier.
A Houaïlou, notre pluviomètre a ainsi recueilli 425 mm de pluies en 24 heures au plus fort de l’épisode pluvio-orageux. Cette quantité de précipitations est exceptionnelle, bien qu’elle soit en dessous du record établi le 25 décembre 2011 (528 mm). On estime qu’un tel cumul de précipitations est dépassé en moyenne au moins une fois tous les 20 ans à Houaïlou.
A Ouinné, sur la Côte Oubliée, notre observateur bénévole a courageusement mesuré 373 mm en une journée, soit l’équivalent de la quantité moyenne de précipitations pour un mois de janvier !
Dans la région de Goro, on a mesuré jusqu’à 438 mm en 24 heures, soit 40 mm de moins que pendant le passage de la dépression tropicale forte VANIA en janvier 2011.  
Sur la côte ouest de la Grande Terre, en plaine, les pluies ont été soutenues, dépassant les 100 mm en 24 heures en de nombreux endroits, sans toutefois revêtir un caractère exceptionnel en terme d’intensité. Néanmoins, les précipitations importantes qui se sont produites sur la chaîne ainsi que leur caractère généralisé ont pu favoriser le débordement de certains cours d’eau.

 

Nom Max des pluies sur 24 heures(en mm)
NESSADIOU (BOURAIL) 105
DUMBEA 200
KONE 144
PLATEAU DE TANGO (KONE) 229
KOUMAC 140
LA FOA 120
NOUMEA 110
POINGAM (POUM) 111
POYA 156
POINDIMIE 348
HOUAILOU P. 425
YATE MAIRIE 198
GORO* (ANCIENNE PEPINIERE) 438
RIVIERE BLANCHE 214
LIFOU 172
MARE 207
OUVEA 125
Pluies observées entre le 01/01/2013 à 00h00 et le 03/01/2013 à 09h00 (données en cours de validation).
* Mesures issues des stations de VALE NC

 

Pour plus d'information


La vie du phénomène

Le cyclone Freda prend naissance le 27 décembre près des îles Salomon. Il se décale dans un premier temps vers le sud-ouest et, bénéficiant de conditions favorables, se renforce régulièrement. Il est baptisé Freda le 29 en début de journée par le centre de Nandi, lorsqu’il devient une dépression tropicale modérée. Freda est alors situé au sud des Salomon et va se décaler vers le sud à une vitesse d’environ 10 km/h.
Son intensification est alors rapide, puisque Freda devient "cyclone tropical" en début de journée du 30 décembre. Son intensité maximale est atteinte le 31. La pression au centre est alors estimée à 930 hPa avec des vents moyens maximum de 95 nœuds (170 km/h).
trajectoire_ptt
Freda poursuit ensuite une lente progression vers le sud. Sa trajectoire s’incurve vers le sud-est ce qui l’amène vers le nord de la Nouvelle-Calédonie en fin de matinée le 2 janvier. Dans un même temps, les conditions atmosphériques sont favorables à une désorganisation du système et Freda s’affaiblit. C’est au stade de dépression tropicale modérée que Freda traverse la Nouvelle-Calédonie du nord de la Grande Terre aux Loyauté dans la nuit du 2 au 3 janvier avant de s’évacuer vers l’est le 3 janvier en fin de matinée.

> Retour sur : Actualités

---------------------------------------------------------------------------------------------- PUBLICITE ----------------------------------------------------------------------------------------------